Normes de climatisation


Les installateurs et les appareils de climatisation doivent répondre à des normes précises. Celles-ci sont établies au niveau national ou européen.


5 devis gratuits Climatisation

Certificat de capacité de l’installateur

Les installateurs d’appareils de climatisation doivent être titulaires d’un certificat de capacité. Ce document certifie que le personnel de l’entreprise a suivi une formation, est compétent et utilise le bon outillage.
Par arrêté du 29 août 2008, l’organisme Qualiclimafroid délivre ces certificats de capacité.

A noter :

Vous pouvez trouver sur le site de Qualiclimafroid (http://www.qualiclimafroid.com) la liste des professionnels titulaires du certificat de capacité dans votre région.

Etiquettes énergie des climatiseurs

Les appareils de climatisation comportent obligatoirement l’étiquette énergie et environnement. Elle indique le niveau d’économie d’énergie de l’appareil de A (très bon) à G (très mauvais). Cette étiquette précise aussi :

  • la consommation annuelle d’énergie (kWh),
  • la puissance frigorifique (kW),
  • le coefficient de performances (COP, en mode chauffage) : rapport entre l’énergie utile et l’énergie fournie,
  • le coefficient d’efficacité frigorifique (EER, en mode rafraîchissement) : performance du climatiseur en mode refroidissement,
  • le bruit (facultatif).

A noter :

Pour avoir un appareil au meilleur rapport qualité/prix, privilégiez :
A ou B en niveau d’économie d’énergie,
les chiffres les plus élevés possible pour les kWh, kW, COP, EER.

Normes des fluides

Les climatiseurs utilisent un fluide réfrigérant, le gaz hydrochlorofluorocarboné (HCFC) appelé couramment « fréon ».
Certaines variétés de ce gaz contribuent à la destruction de la couche d’ozone et ont donc été interdites par la Communauté européenne.
Les climatiseurs commercialisés actuellement utilisent des fluides « verts » (R 407C, R 410A…) qui ne sont pas nocifs.

Notre expert vous conseille :

Le décret no 2007-363 du 19 mars 2007, Art. R. 131-29, interdit le fonctionnement des climatiseurs lorsque la température des locaux est inférieure ou égale à 26 °C. Ce décret n’est actuellement qu’une recommandation.




Demandez vos devis Climatisation gratuits en 1 minute !